Vous êtes fan de Pokémon? Découvrez un forum qui vous plonge dans tout nouveau pays du monde des Pokémons et incarnez-y le personnage de vos rêves!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une rencontre poignante

Aller en bas 
AuteurMessage
Soren Keranflec'h
Admin
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 19/01/2013
Age : 24
Localisation : Phylis

MessageSujet: Une rencontre poignante   Ven 6 Mai - 16:56

Merde ! Il est passé où ?

Ce n’était clairement pas comme ça que j’avais envisagé de passer mon dimanche… Je comptais bouquiner en lévitant dans ma salle du Manoir des 4, peut-être boire un verre de rouge avec Ambre, et glander avec mes Pokémon. Et me voilà à courir dans les rues de Phylis, accompagné d’une escouade de l’armée. Le nord de Phylis avait été frappé par l’explosion d’une bombe. Une victime était à déplorer. Petite envergure, mais grande panique. Le quartier entier avait été évacué par la garnison de l’armée de Phylis, arrivée immédiatement sur les lieux. Le Conseil 4 s’était divisé Phylis en 4. Le Nord était sous ma juridiction. Il a donc été ma tâche de quitter le Manoir et de rejoindre les forces sur le terrain. J’appréciai l’efficacité des soldats, et nos relations sur le terrain sont excellentes. Mais leur rigidité m’empêcherait de me lier d’amitié avec eux en dehors, je pense. Ils sont toujours si crispés. Toujours est-il que la situation du jour obligeait une forme de crispation. On passerait tous un sale quart d’heure si le responsable nous échappait. Et à cet instant précis, nous étions incapables de localiser cet homme en fuite que plusieurs témoins avaient reconnu être le coupable. Je me tournai vers le lieutenant de l’armée qui se trouvait sur ma gauche :

-Lieutenant, doublez les effectifs de surveillance de chaque sortie du district nord de Phylis, que ce soit pour rejoindre un autre district ou pour sortir de Phylis. Cet homme ne doit pas quitter le quartier Nord.

-A vos ordres, Monsieur.

Il aboya mes ordres dans son talkie-walkie pour qu’ils soient exécutés. Le périmètre était complètement bouclé. Si le suspect essayait de sortir, il serait repéré. Je serais peut-être rentré pour le repas du soir. Je pourrais alors jouer aux cartes ou léviter tranquillement l’estomac plein. Léviter. Cette envie me donna une idée :

-Lieutenant !

-Oui, Monsieur ?

-Envoyez une escouade de Dresseurs Aériens scanner la zone : qu’ils essayent de repérer la présence de Pokémon Vol que notre suspect pourrait utiliser pour s’envoler.

Il suivit mon injonction. Ne pouvant pas sortir, il ne nous échapperait pas : nous allions inspecter chaque coin du district jusqu’à ce que nous retrouverions sa trace. Dans notre course-poursuite, un Caninos avait réussi à mordre sa jambe, avant d’être contraint de lâcher prise par l’Attaque Purédpois du Smogo du suspect, qui lui avait aussi permis de disparaître. Il était donc blessé. Il ne pourrait pas nous distancer. Quelques heures passèrent. Chaque centimètre des rues du district avait été inspecté. Je soupirai :

-Je ne voulais pas en arriver là, mais on va devoir fouiller les habitations.

-Les médias vont se régaler… maugréa le lieutenant.

-Et les braves gens vont voir leur domicile forcé, renchéris-je, je n’aime pas ça.

Le lieutenant reçut alors un appel dans son talkie-walkie : un soldat nous disait de le rejoindre. Nous ne nous fîmes pas prier. Nous arrivâmes dans une ruelle, où un énorme trou était visible dans un mur. Nous entrâmes par le trou, et vîmes un gigantesque tunnel creusé dans le sous-sol, qui menait à l’extérieur de la ville. Le lieutenant poussa un cri de rage. Je restai muet comme une tombe, le regard lourd de regrets. J’avais échoué. Je passai la soirée à broyer du noir en tirant sur une chicha pour espérer me détendre, sans y parvenir.

Le lendemain, je reçus un appel de l’avant-poste de la Route 2. Un homme qui correspondait à la description de mon suspect se dirigeait visiblement vers Lilliana. Il n’avait été aperçu qu’un bref instant, et n’avait pas pu être intercepté, mais le soldat qui l’avait vu était formel : c’était notre homme. Je ne perdis aucune précieuse seconde avec des tergiversations. Je pris à mon tour mon téléphone, et appelai la garnison de Lilliana :

-Ici Soren Kernaflec’h, membre du Conseil 4, code d’authentification numéro 66438A. Que l’on informe le Champion d’Arène de Lilliana que le responsable de l’attentat d’hier à Phylis semble se diriger vers Lilliana, et que j’arriverai en hélicoptère devant son arène dans exactement une heure pour décider de la marche à suivre.

Je me mis en route sans attendre une éventuelle réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemonworldrpg.forumactif.org
Max Nielsen
Admin
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 30/04/2016
Age : 22

MessageSujet: Re: Une rencontre poignante   Mer 11 Mai - 17:10

"Baron, Poing Météor."

Le Métalosse de Max charge son attaque et fonce sur le rocher qui bloque le chemin. La puissance du coup le brise en mille morceaux et libère le passage. Une vieille dame s'approche de la championne avec un grand sourire.

"Merci, chère dame! Comme toujours, vous nous êtes d'un grand secours."

"Oh, je vous en prie. C'est mon devoir."

Max s'incline devant la vieille dame et reprend son chemin.

"Baron, reviens."

Le Pokémon retourne docilement dans sa Pokéball, que Max accroche à sa ceinture. Elle était tranquillement en train de se promener, lorsque trois enfants sont venus vers elle en disant qu'un gros rocher bloquait le chemin pour aller chez leur grand-mère. Max a alors décidé d'aider ce petit monde. Le facilité de passage sur les accès autour de Lilliana sont un moyen important de maintenir la sécurité. Si les voies sont constamment bouchées par des rochers et des amas laissés là par les nombreux Pokémons qui vivent autour de la ville, cela peut représenter un danger certain, et cela, max ne peut l'accepter.

La championne continue son chemin, profitant doucement et simplement de la douceur du vent et du toucher des quelques rayons du soleil. C'est une journée étonnamment douce pour un mois de janvier et Max compte bien en profiter. Elle ne s'accorde que peu de temps de pause et encore, même là, elle inspecte l'état des routes et l'élagage des arbres au lieu de ne penser à rien. Elle voit soudain une grande ombre lui passer au-dessus de la tête. Elle lève les yeux et voit son second, Tom, sauter de son Gueriaigle et se poser au sol. Il se dirige vers elle vivement, alors que son Pokémon se pose non loin de là, en alerte.

"Ma Dame, nous avons reçu un appel de Soren Keranflec'h à la caserne. Apparemment, il y a eu des soucis hier à Phyllis et le coupable s'est enfui vers le nord. Selon nos renseignements, il ne devrait pas tarder à arriver à Lilliana. Keranflec'h sera d'un instant à l'autre devant votre arène"

"Je vois. Retournez à la garnison pour diriger le déploiement des troupes autour de la ville, en vous concentrant sur le sud. Faites prévenir la population, dans le plus grand calme. Je ne veux pas de mouvement de panique. Je m'occupe de Soren."

Tom repart sur son Gueriaigle et Max appelle son Steelix.

"Law, on rentre à l'arène."

Max grimpe sur la tête de son Pokémon, en s'accrochant à ses cornes et le Steelix se met à glisser rapidement pour retourner chez eux. Heureusement, l'arène est en bordure de la ville et Max y arrive très vite. Elle rappelle Law dans sa Pokéball alors qu'elle entend déjà le bruit de l'hélicoptère qui va atterrir non loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une rencontre poignante
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon World RPG :: Zone Nord-Est :: Lilliana :: Alentours de la ville-
Sauter vers: