Vous êtes fan de Pokémon? Découvrez un forum qui vous plonge dans tout nouveau pays du monde des Pokémons et incarnez-y le personnage de vos rêves!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un Trophée au sommet

Aller en bas 
AuteurMessage
Soren Keranflec'h
Admin
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 19/01/2013
Age : 25
Localisation : Phylis

MessageSujet: Un Trophée au sommet   Jeu 5 Mai - 15:44

La lumière des projecteurs m'aveuglait presque tant elle était intense. Cet éclat était si puissant que l'on en oubliait presque tout le reste. Mais il est difficile d'oublier que 80 000 personnes t'entourent et ont tous les yeux rivés sur toi. La mise au point se fit, je voyais clair à nouveau. Il faisait nuit. Seule la lueur qui émanait du stade Pokémon devait éclairer le quartier. Les gradins étaient pleins à craquer de dresseurs fascinés, de personnalités connues, de journalistes, d'enfants pleins d'étoiles dans les yeux. Un Trophée des Masters, ça ne s'oublie pas. Que l'on soit spectateur, comme les 80 000 visages autour de moi, ou challenger, comme moi. J'étais debout sur le terrain, les yeux rivés sur le sol. En face de moi, un homme que je connaissais très bien. Andrew. Andrew Silverclaw. Le Maître de la Ligue Pokémon. Le meilleur dresseur que Khyro ait vu cette décennie. Cela faisait un bon mois que j'avais gagné la Coupe Pokémon, me qualifiant ainsi pour cette confrontation honorifique avec le Maître, mais étrangement, je ne réalisai cela que maintenant. Maintenant que j'étais face à face avec ce dresseur implacable. Maintenant que 80 000 paires d'yeux me regardaient.

Et ils n'étaient pas que 80 000. Le Trophée des Masters est le premier combat officiel de l'année. C'est après ce combat que les dresseurs peuvent commencer à récolter leurs badges. Toutes les télévisions de Khyro ou presque sont branchées sur la chaîne qui le diffuse. Personne ne veut manquer cette rencontre au sommet. Et cette année-là, c'était moi, Soren Keranflec'h, membre du Conseil 4, qui allait servir d'adversaire à Andrew. J'avais regardé les cotes des paris, juste pour rigoler. Une majorité des parieurs avaient misé sur le fait que j'arriverais à mettre KO un seul Pokémon du Maître avant de m'écrouler. On ne croyait donc pas beaucoup en moi. Normal. Rien à voir avec mon niveau. J'étais redouté. Mais Andrew, c'était un autre niveau. Une autre catégorie. Il n'avait subi aucune défaite, même amicale en 10 ans. Aucune. Il n'avait même pas eu besoin de sortir son légendaire Artikodin depuis plus de 5 ans.

Je suis d'un naturel détendu. Plutôt décalé, et insouciant, mais ce combat me pétrifiait. Je commençai à imaginer les issues possibles. A voir le stade entier se moquer de moi pour un combat ridicule. Je n'avais rien à envier à plus ou moins quiconque mais je ne pouvais m'empêcher de stresser. Je devrais peut-être partir. Me téléporter à l'aide d'Alakazam et disparaître quelque part dans la forêt de Broliard. On vivrait une petite vie d'ermite pour me faire oublier cette humiliation. Une voix sèche brisa ma rêverie:

-Et A ma gauche, membre du Conseil 4 et Maître suprême du type Psy, Soren Keranflec'h!!!!!

Les applaudissements et la voix amplifiée de l'arbitre me ramenèrent à la réalité: je ne pouvais me permettre de douter et d'être dans la Lune pour un combat pareil! J'allais me concentrer comme jamais! J'avais un léger mal de ventre. Je n'aurais pas dû boire autant la veille... Surtout si c'est pour dormir en lévitation comme j'aime bien le faire quand mes Pokémon veulent bien me soulever. Léviter ivre, ça chamboule tout le système digestif. L'arbitre reprit la parole:

-Je vais rappeler à tous les règles de ce combat. Il s'agit d'un combat en six Pokémon chacun! Aucune substitution n'est autorisée. Le premier dresseur à ne plus avoir de Pokémon en état de se battre sera vaincu! Et comme le veut la tradition, c'est au Maître de la Ligue de dévoiler son premier Pokémon. Messieurs, bonne chance! Que le match commence!

Andrew me fit une légère courbette, un salut théâtral adapté à la situation. Je fis de même en m'inclinant davantage: autant entrer dans son jeu, c'était marrant. Le Maître sorti donc une Pokéball de sa ceinture, et la lança, faisant sortir un Ronflex. Je fis une moue inquiète. Il allait m'épuiser dès le début. Ronflex étant un véritable pilier défensif très long à mettre KO, j'allais devoir m'épuiser dès le début pour le mettre hors d'état de nuire. Je pris une des mes Pokéballs:

-Charmina, à toi de jouer!

Le double type de Charmina m'aiderait un minimum à porter atteinte à ce Pokémon Normal, du moins c'était mon idée. Andrew commença à ordonner à Ronflex d'exécuter sa capacité Boul'armure en boucle, afin de le rendre indestructible. Moi, je jouais la carte de l'attaque. Même si mon Charmina était davantage optimisée dans le type Psy que dans le type Combat, elle disposait de la capacité Pied Voltige. J'ordonnai à Charmina d'effectuer cette attaque 2 fois. Les deux fois fonctionnèrent, et malgré sa défense formidable, Ronflex semblait très affecté par cette attaque super efficace. Pris d'un élan de confiance, je lui demandai de lancer Coupe Psycho. Ronflex était maintenant assez faible. Charmina chargea pour une troisième attaque Pied Voltige, mais l'attaque échoua, et Charmina s'écroula sur le sol, blessée par la chute et l'échec de la capacité. Ronflex profita de cet instant d'instabilité pour lancer une Attaque Ultra Laser qui mit mon Charmina KO.

Des exclamations et des soupirs se firent entendre. Heureusement, Ronflex était très faible maintenant et devait regagner de l'énergie après une telle attaque.J'envoyai Solaroc, qui acheva Ronflex. Le combat continua ainsi. Solaroc ne tint pas très longtemps face au Roserade qu'Andrew envoya après. A la surprise générale du public, mon Gardevoir ne fit qu'une bouchée du Roserade. Mais le Luxray du Maître fut sans pitié lui aussi. Mentali vainquit Luxray. Leviator finit par battre Mentali au fil d'un combat très serré. En renvoyant dans sa Pokéball mon premier Pokémon, je lui chuchotai des mots de soutien pour le féliciter du combat qu'il avait fourni. La foule était en délire. Le combat durait depuis maintenant presque une heure. J'étais complètement emporté par ce combat, où je ne faisais pas que de la figuration. Quel plaisir de se battre à un tel niveau! C'était le pied! J'éclatai de rire au beau milieu du combat tellement j'étais relâché de toute la pression que j'avais accumulé. Le public semblait stupéfait. Je regardai mon adversaire:

-Quel combat! Merci Andrew!

-Mais c'est toi que je remercie, cher Soren, ce combat est bien le moins ennuyeux que j'ai eu depuis longtemps.

Je rigolais, sans savoir si je devais, puis je repris:

-Il est temps de faire parler dans les chaumières. Créfadet, go!

Je vis les yeux du stade entier s'écarquiller à la vision de mon Pokémon Légendaire. J'en étais très fier. Créfadet balaya d'une Rafale Psy les points de vie restant du Léviator du Maître. Il crispa les dents. Il nous restait maintenant deux Pokémon chacun. Dans ma mémoire de Conseil 4, je n'avais jamais vu le Maître aussi proche de la défaite. Et pourtant deux Pokémon, c'est loin d'être proche de perdre. Il fit entrer en scène son Brasegali. Son premier Pokémon. Celui que tout le monde attendait. A l'arrivée du Pokémon Feu, Andrew actionna son Mega-Anneau, afin de transformer son Brasegali en Mega-Brasegali. Tout le stade retint son souffle devant un tel dégagement de puissance. Et à peine transformé, le Pokémon chargea d'une attaque Boutefeu ravageuse. Mon Créfadet ne put rien y faire. Créfadet hors-jeu, je regardai sa Pokémon. "Donne-moi la volonté, Créfadet, être du Courage", chuchotai-je. Puis je relevais la tête. Je n'étais pas fini. J'avais gardé le meilleur pour la fin. Le champion de mon équipe, Alakazam.

Je fis également Méga-évoluer Alakazam à son entrée en jeu. Ce serait un combat de Méga-évolutions! Le stade était en délire. Les Mega-gemmes étaient très rares. Il était peu commun d'en voir une dans un combat, alors deux! J'avais l'avantage du type. Seulement, le Brasegali d'Andrew était une légende, et ce n'était pas pour rien! Pourtant extrêmement rapide, Alakazam n'arrivait pas à le toucher. Impossible. Il évitait tout, et frappait de petites attaques précises mon Pokémon quand il le pouvait. J'échangeai un regard avec mon Alakazam. Il était temps d'en finir.

-ALAKAZAM, DONNE TOUT CE QUE TU AS!! ATTAQUE PSYKO!!

Mon Pokémon ne se fit pas prier, et lança une attaque si puissante et si large que Brasegali ne pouvait pas l'éviter: elle s'était répandue sur l'intégralité du terrain. Même Andrew et moi ressentîmes une légère migraine en conséquence de cette attaque. Brasegali ne s'en releva pas ce soir-là. Mais Alakazam n'avait presque plus d'énergie. Malgré toute son étendue, et ses tribunes bondées, le Stade Pokémon observa alors un silence de plomb. On se croyait dans une crypte. Andrew me sourit, et applaudit:

-Bravo. Bravo, Soren, tu m'as poussé dans mes derniers retranchements, chose que personne n'a fait depuis un certain moment! Tu n'as pas démérité et tu es un grand Dresseur. Mais c'est fini, maintenant.

-J'ai encore un Pokémon, dis-je avec le sourire.

Il répondit par un lancer de Pokéball, qui libéra une silhouette que personne n'avait vue depuis si longtemps. Artikodin, Oiseau légendaire des Glaces, déploya ses ailes dans toute sa splendeur, créant une brise fraîche qui traversa le stade comme une onde de choc. A cet instant précis, Alakazam s'agenouilla, vaincu. Il était à bout de force. Je m'aventurai sur le terrain pour le soutenir avant sa chute. Le match était terminé, mais j'avais le sourire. J'avais pu voir Artikodin, mon équipe s'était donnée jusqu'au bout, et le stade entier nous applaudissait, Andrew et moi. Je fis entrer Alakazam dans sa Pokéball, fis un signe de main à Andrew et une révérence baroque au public, et partit d'un pas décidé, le sourire aux lèvres, sans me soucier de la horde de journalistes qui venait pour avoir une interview.

Après être très vite passé au Centre Pokémon, je partis m'isoler dans mon havre de paix. Le toit de la Cathédrale de Phylis, où j'avais grandi. Je sortis mes six Pokémon de leur Pokéball, et nous observâmes tranquillement la Lune, heureux d'avoir vécu et d'avoir fait vivre ce soir-là. Nous restâmes là toute la fin de la nuit, hors du monde, tandis que tous les médias parlaient de cet incroyable Trophée des Masters. Au lever du soleil, je regardai mes Pokémon:

-Ca va être une année spéciale.

Et je ne me trompais pas. Je ne le savais pas encore, mais cette année-là fut celle qui marqua la montée en puissance de nombreux dresseurs de talent, parfois inspirés par ce combat. Mais ce fut également celle de l'affrontement sans merci des forces dont on ne commençai alors qu'à comprendre l'étendue. Une année décisive pour le futur de Khyro, mais ça c'est une autre histoire...

A SUIVRE...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemonworldrpg.forumactif.org
Max Nielsen
Admin
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 30/04/2016
Age : 22

MessageSujet: Re: Un Trophée au sommet   Ven 6 Mai - 12:25

Max ne quitte presque jamais sa ville. Entre son travail à l'arène, ses obligations de chef de la sécurité de Lilliana, ses heures à s'occuper de ses Pokémons et son bénévolat à l'orphelinat, elle n'a pas beaucoup de teps pour se déplacer, mais cela ne la dérange aucunement. Le Trophée des Masters est tout de même l'occasion pour elle de changer d'air, passant de sa calme cité à la frénétique Phyllis. Tout est un peu rapide pour elle, mais elle n'y reste jamais bien longtemps. Elle voulait cependant être là pour voir ce match impressionnant. D'autant plus que cela fait quelques temps qu'elle n'a pas revu son ami Andrew Silverclaw, le Maître de la Ligue Pokémon. Depuis qu'il l'a battue dans son arène il y a des années de cela, les deux dresseurs sont devenus amis et même proches. Andrew se tourne souvent vers son aînée pour des conseils et un appui amical. Max agit avec lui comme une grande sœur attentive, parfois même une conscience, même si le Maître s'est calmé avec le temps.

Toujours est-il que Max est très heureuse devant la perspective de voir son ami, mais aussi d'assister à un match qui s'annonce mémorable. Elle connaît très peu Soren Keranflec'h, le challenger du jour, mais elle le sait excellent dresseur. Elle vient donc assister au match dans le carré des VIPs. Elle salue les champions présents et rejoint son mari, assis à l'extrémité de la tribune. Elle lui sourit quand il la voit. Le couple s'étreint et s'embrasse ; cela fait quelques temps qu'ils ne se sont pas vus, puisque Stefen travaille à Starembourg.

"Mon Capitaine, tu m'as manqué."

"Ma Dame, toi aussi."

Les deux s'assoient côte à côte et discutent tranquillement le temps que le match commencent. Les lumières changent au bout d'un moment et les concurrents apparaissent. Max sourit en voyant un petit Andrew s'avancer dans l'arène. Et le match commence.
~~~~~~

Le combat est à son paroxysme et la foule est en délire. Max reste calme mais elle est fascinée par ce qu'elle voit. Artikodin, le légendaire. Max se souvient lorsque Andrew lui a montré pour la première fois, fier comme jamais il ne l'avait été. La grâce de l'oiseau émerveille la championne, qui n'a pas l'habitude des Pokémons aussi élégants. Mais elle sait au fond que ce n'est pas sa manière d'agir avec ses amis, elle n'est vraiment à l'aise qu'avec les Aciers. Elle souffle tout de même en regardant l'oiseau vaincre l'Alakazam de Soren.

"Impressionnant."

Stefen se redresse. Il était complètement fasciné par le match.

"N'est-ce pas? Cela fait bien longtemps que je n'avais pas vu un match d'un aussi haut niveau. Une très haute volée, vraiment."

Autour d'eux, les VIPs s'agitent, discutent du match. Max et Stefen se lèvent et quitte la tribune avant de se diriger vers les vestiaires. Ils ont envie de voir Andrew et de le féliciter sur sa victoire. Les vigiles les laissent passer et le couple arrive bientôt dans la loge du Maître, assis sur son canapé. Une infirmière sort de la pièce, les Pokéballs d'Andrew à la main.

"Félicitations, grand chef."

Max avance vers son ami et le serre dans ses bras.

"C'était moins une, vous l'avez bien vu!"

Stefen et Andrew se donne l'accolade avec un grand sourire. Le maître reprend alors.

"Bon, je dois aller répondre aux journalistes, mais on se retrouve après d'accord? Je tiens à ce qu'on dine ensemble, ça fait bien trop longtemps que je ne vous ai pas vu."

"Avec plaisir."

Et Andrew sort de la pièce, laissant le couple seul. Stefen se tourne vers sa femme avec un petit sourire.

"Alors, tu es prête pour cette saison de matchs?"

"Toujours, mon cher. Toujours."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takie du Désert

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 03/05/2016
Age : 19
Localisation : Académie Militaire de Starembourg

MessageSujet: Re: Un Trophée au sommet   Sam 7 Mai - 21:52

"Quel p-p-p-pays de t-t-tarés!"

Emmitouflée dans une grosse cape noire, une fine silhouette poussa la porte de la taverne de Starembourg suivi par un jeune caninos grelottant. Quelques peu réchauffée une fois à l'intérieur, une demoiselle apparut sous les lourds vêtements de laine. Ses deux grands yeux rouges étudièrent avec attention la bâtisse dans laquelle elle se trouvait. L'édifice était en béton armé, ce qui était déjà inhabituel pour elle, mais surtout personne ne semblait craindre le froid mordant de l'atmosphère. Après plusieurs jours de voyages, d'abord de marche dans le Désert, puis par avion et pour finir par train, Takie venait d'arriver dans le pays de son père, à Khyro. La demoiselle se décida à rabattre sa capuche et s'approcha du bar. Sa peau d'une pâleur extrême en temps normal était presque translucide avec le froid de la ville. Avait-elle jamais eu aussi froid qu'en ce moment? Non, même si les températures nocturnes pouvaient virer au négatif dans le désert, c'était un froid sec et venteux, ici l'air était humide et glacial! La jeune albinos tira à elle un siège comme elle n'en avait jamais vu: en bois avec de longs pieds qui empêchaient les siens de toucher le sol. Après quelques impulsions vaines, la demoiselle parvint à se hisser sur l'espèce de tabouret et à faire face au bar. Heureusement pour elle, tous les regards étaient rivés sur la télévision du fond. Malgré sa vie de nomade dans des yourtes, les équipements de ses parents étaient de haute technologie, elle connaissait donc bien les écrans. Ce qui lui manquait, c'était la routine, le quotidien sédentaire de toutes ces personnes qu'elle voyait en train de siroter un café ou de boire un verre dans la taverne, en commentant l'émission. Des griffes acérés traversèrent le tissu de son pantalon au moment où Takie allait commander. Tank, son robuste caninos, était en train de grimper sur ses genoux:

"Heu.. aïe, une.. un chocolat chaud s'il-vous-plait!"

Elle s'attendait à recevoir un coup d'oeil curieux mais non, rien à faire, le barman hocha la tête, lui servit rapidement une tasse fumante et se tourna vers l'écran. Mais qu'est ce qui pouvait bien passionner autant de monde? Après une gorgée brûlante de son breuvage, les yeux rouges de la jeune nomade se posèrent sur la fameuse télé... pour ne plus en décrocher. C'était un combat Pokémon retransmis en direct! Et si les habitudes, la météo, les accents, les chaises ou les habitations étaient différents de là où elle venait, les combats Pokémons étaient bien ce qui pouvait dépasser les cultures et unir n'importe qui! Au moment où Tak posa les yeux sur l'écran, un frisson qui n'avait rien à voir avec le froid hérissa les poils blancs de sa nuque. Quelle puissance! Un Gardevoir acheva d'une superbe attaque un Roserade pourtant impressionnant! Mais le Pokémon qui remplaça la fleur fit bondir le coeur de la demoiselle dans sa poitrine: un Luxray! C'était un des Pokémons qu'elle souhaitait capturer par dessus tout! Un félin avec une prestance toute particulière et dont la foudre était mortelle! L'excitation monta d'un seul coup et Takie oublia sa tasse et le froid qui la faisait auparavant grelotter. Même Tank, campé sur les genoux de sa maîtresse n'avait d'yeux que pour le combat! Après que le lion de foudre eut battu le Gardevoir d'un certain Soren, un Mentali apparut aussitôt et acheva Luxray. C'était la partie que la jeune albinos avait préféré, le combat de deux félins, c'était rassurant à voir et cela lui faisait penser à ses parents. Un sourire nostalgique lui monta aux lèvres: elle devrait se présenter dans deux jours à l'Académie Militaire et ses parents et leurs Pokémons lui manquaient déjà!

Mais il n'y avait pas de place pour la mélancolie, car un Léviator effrayant acheva le félin de type Psy du dresseur prénommé Soren. Takie n'aimait pas les Pokémons Eau... Face à lui, un certain Andrew dut à son tour rappeler son monstre marin, car un Pokémon légendaire venait de faire son apparition. Dans le public à l'écran comme dans la taverne, une acclamation de stupeur et d'excitation se fit entendre, et Takie ne s'entendit même pas crier elle aussi. Créfadet ne put cependant tenir face au Braségali du Maître. Mais lorsque celui-ci méga-évolua, la jeune dresseuse à la chevelure blanche se laissa complètement glisser de sa chaise pour mêler son cri aux autres. La répartie fut immédiate: un Alakazam, qui exécuta tout aussi rapidement sa méga-évolution. Takie restait bouche bée. C'était le combat le plus merveilleux et excitant qu'elle n'avait jamais vu! Tank se mit à gronder autour d'elle tandis qu'elle encourageait les deux combattants à l'écran. Le duel s'éternisa, mais Alakazam eut l'avantage... Etant arrivée en cours de combat, la jeune fille ne savait pas s'ils leur restaient un ou deux Pokémons, mais elle eut bientôt sa réponse. Alors que le Braségali disparaissait de l'arène, l'ombre immense d'un oiseau s'étendait sur le terrain. Un Artikodin!!! Lâchant un "ouah" d'exclamation, Takie put voir Alakazam se soumettre et achever ainsi le combat. La demoiselle ne prêta pas attention aux divers commentaires ni aux discussions qui allaient bon train tout autour d'elle. Reprenant place sur sa chaise haute avec Tank, elle porta à ses lèvres son chocolat désormais froid avec un petit sourire: elle ne regrettait pas d'avoir quitté le Grand Désert et elle n'avait qu'une hâte: entrer à l'Académie Militaire, pour prouver à tous sa valeur!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Trophée au sommet   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Trophée au sommet
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le 5 e sommet des Amériques
» Le premier ministre Alexis est au Sommet...
» Les "Team Trophée" à Neerpelt
» [FB] L'ivrogne et le médecin - Duel au sommet [PV Arthy]
» [Evènement]Au sommet de la montagne !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon World RPG :: Zone Nord-Est :: Phylis :: Stade Pokémon-
Sauter vers: