Vous êtes fan de Pokémon? Découvrez un forum qui vous plonge dans tout nouveau pays du monde des Pokémons et incarnez-y le personnage de vos rêves!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Soren Keranflec'h: I'm gonna blow mind!

Aller en bas 
AuteurMessage
Soren Keranflec'h
Admin
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 19/01/2013
Age : 25
Localisation : Phylis

MessageSujet: Soren Keranflec'h: I'm gonna blow mind!   Mar 3 Mai - 10:55


Carte du Dresseur


Nom: KERANFLEC'H
Prénom: Soren
Âge: 24 ans
Type de Personnage: Conseil 4
Apparence

Regardons-nous donc dans ce miroir… Oui, rien n’a changé. Je suis toujours aussi blafard, aculé de ces cheveux blancs alors que je suis encore très jeune. Un enfant de la Lune. Enfin pas littéralement. Je peux sortir le jour. Mais je suis un peu albinos. La lumière du soleil n’est pas vraiment mon amie. Ce n’est pas bien grave, je m’accommode tout à fait à la nuit. J’ai les traits fins, et souvent un regard détendu et assuré. Je suis grand. Un bon mètre quatre-vingt-cinq. Et assez maigre. Je n’ai pas vraiment de muscles. Ma force est plus mentale que physique. C’est comme ça depuis toujours. J’étais un gamin famélique, je suis un adulte maigrichon. Mon style vestimentaire ne fait pas vraiment dans l’extravagance. T-shirt simple, noir ou blanc, couvert généralement par un long manteau sombre que j’aime laisser ouvert, à traîner au vent. Un jean et des baskets avec ça la plupart du temps. Je sors à l’occasion la chemise ou à l’inverse les gros pulls pas élégants. Je porte plein de bagues sur les doigts et de bracelets autour des poignets. Et j’ai toujours une Pokéball à la main pour jouer avec. Je ne suis pas quelqu’un que l’on peut caractériser de beau, mais bon, pas repoussant non plus. Juste assez spécial.


Personnalité

Si je devais trouver un mot qui me définisse le mieux, je dirais… Bizarre. Ouais. Je suis plus bizarre qu’un Bulbizarre (qui n’est pas si bizarre que ça maintenant que j’y pense). Enfin bref. Il est de notoriété publique que je suis plutôt un marginal dans le spectre des Champions d’Arène et autres Conseil 4. Ce qui ne veut pas dire que je m’entends mal avec eux, loin de là, mais juste que je suis relativement différent de tout ce qu’on pourra voir dans mon entourage. Je suis souvent dans la Lune, à réfléchir à des choses au plus profond de mon être, ou à penser à des endroits les plus lointains possibles. Mes camarades du Conseil 4 me regardent toujours d’un œil étrange quand ils me voient lire de la philosophie orientale ou étudier des contes, légendes et mythes traditionnels. J’ai d’ailleurs aménagé la Bibliothèque pour en faire ma salle du Manoir des 4. Mais même si je suis différent de beaucoup, j’apprécie la compagnie. Je ne suis pas du genre à m’isoler, c’est simplement qu’étant incapable de rester concentré pleinement sur l’autre très longtemps, je ne suis pas spécialement attentif et présent. Dans mon temps libre, j’aime bien utiliser les capacités de type Psy de mes Pokémon pour planer. Depuis le temps, je sais qu’une attaque Rafale Psy affaiblie par un obstacle tel qu’un rideau défonce bien. Défier la gravité c’est drôle aussi. Enfin bref, je m’amuse comme je peux. Je suis également poète, et j'aime écrire en lévitant et divaguant. Je suis bizarre, mais pas méchant. Je mors pas. Enfin rarement.


Histoire

Au commencement, je n’avais rien. Enfant des rues, abandonné une nuit fraiche sur les marches de la Cathédrale de Phylis. Je ne sais pas qui étaient mes parents. Et je ne leur en veux pas. C’était la crise. Les rues de la capitale débordaient de sans-abris à l’époque où je suis né. Mes parents en faisaient probablement partie, et avaient dû se persuader que le sort auquel ils me réservaient était plus souhaitable que la vie miséreuse que j’aurais vécu. Le prêtre de la cathédrale a toujours fait un point d’honneur sur le fait que la tour de son église puisse servir de toit aux enfants qui n’ont nulle part où dormir, afin qu’ils crèchent aux côtés des Etourmi, et aident à l’entretien de l’église. Cependant, il ne pouvait ni constituer un père pour nous, ni constamment nous surveiller, et les rations de nourriture qu’il pouvait se permettre de nous donner étaient dérisoires. Ainsi, très vite, moi et les autres enfants dans ma situation avons dû commencer à travailler, et à écumer les rues à la recherche d’un pigeon à arnaquer. J’étais très mauvais à ça. Je mentais très mal, et j’étais loin d’être un expert en manipulation. Mes stratagèmes pour récolter une piécette ou deux étaient toujours percés à jour. Et puis, quand j’arrivais par je ne sais quel miracle à trouver un petit travail pour manger, j’étais très vite renvoyé faute d’être assez concentré et compétent. J’étais persuadé que je ne savais rien faire, et que je passerais toute ma vie dans le strict minimum, à batailler pour survivre sans aucun talent dans un monde hostile et sans pitié.
Les Pokémon m’ont sauvé. Je m’en souviens comme si c’était hier. C’était un jour froid d’hiver. Il avait neigé toute la matinée. Moi, j’étais vêtu d’un débardeur en lambeaux et d’un short trop grand. Je grelotais. Je rôdais du côté du marché pour essayer de voler quelque chose à manger. Quelque chose de chaud, si possible. Je m’approchai du stand du boulanger, qui venait de faire sortir des petits pains du four. Il y en avait un qui traînait près du bord. Je tendis la main pour l’attraper, mais une ombre surgit et l’attrapa à ma place, me laissant dégoûté, et l’estomac vide. Le boulanger fit des grands signes et un geste rageur, mais ça n’alla pas plus loin : il n’avait perdu qu’un petit pain. Je regardai la silhouette qui s’éloignait avec mon déjeuner. C’était un Pokémon. Un Evoli. C’était la première fois que j’en voyais un. On ne les trouvait qu’à Phylis, et encore ils étaient très rares. Si j’avais pu avoir des rêves à ce stade de ma vie, je pense qu’avoir mon propre Pokémon serait venu en tête. Mais je ne pouvais pas me permettre d’avoir des rêves alors. Je baissai la tête, et alla pleurer ma faim dans une allée. La tête prise dans mes bras, je sentis alors un contact sur ma jambe. Je vis la moitié d’un petit pain à mes pieds, poussé par la tête adorable d’un petit Evoli qui me regardait d’un air compatissant.
Voilà comment j’ai rencontré mon premier Pokémon. Je lui étais tellement reconnaissant. Il commença à me suivre partout, et ce, sans que je ne demande quoi que ce soit. Après quelques temps, je finis par comprendre que j’étais devenu Dresseur de Pokémon. Mon Evoli et moi commençâmes à livrer des combats dans des dojos souterrains pour gagner un peu d’argent. Mon Pokémon semblait ravi de se battre pour moi, car il semblait avoir confiance en moi. J’étais touché. De fil en aiguille, nous réussîmes à manger décemment grâce à ça. Un matin, après une grande nuit de combats et quelques heures de câlins, je vis mon Evoli entouré d’une grande lumière blanche : étant heureux, il évolua en Mentali. Je sus alors tout de suite que je voulais devenir Dresseur de Pokémon de Type Psy. Je pris un sac d’affaires, et décidai de partir à l’aventure avec mon Mentali pour capturer d’autres Pokémon et réussir à devenir Champion d’Arène un jour. Mon voyage m’amena à capturer un Abra, un Seleroc, un Medditika et un magnifique spécimen chromatique de Tarsal. Au fil de mon voyage, ils évoluèrent tous et moi aussi. J’ai grandi. J’ai vu des choses, fait des rencontres. J’ai trouvé le bonheur dans ce que je faisais, et pour la première fois de ma vie, j’étais heureux. Je pouvais enfin mériter mon insouciance et mon étourderie.
A l’époque, il n’y avait pas d’Arène à Bourgeoin, mais une arène Psy à Nateuse. Fort de mon voyage, je défiai le champion afin d’essayer de prendre sa place. Après un match serré je réussis ainsi à devenir Champion d’Arène. Mon rêve de ma nouvelle vie était accompli. Je profitai de mon nouveau statut pour m’instruire, afin de comprendre mieux les habitants de la ville dont j’étais le champion, et de voir si je pouvais appliquer de la philosophie au combat Pokémon. Je fus alors pris d’une passion pour les légendes liées aux Pokémon. Je fis de nombreuses recherches afin d’essayer de comprendre un vieux mythe. Sur les traces des vestiges d’un Pokémon Légendaire nommé Créfadet, je me rendis au Lac Larman tout à l’Est de Khyro. Un vieux livre que j’avais trouvé m’indiquait la voie vers un chemin secret menant, selon la légende, à la caverne près du Lac où Créfadet était supposé avoir vécu. Cette caverne fut extrêmement difficile à trouver, mais au terme d’heures passées à essayer de la trouver, je finis par l’atteindre. Quelle ne fut ma surprise en voyant ce Pokémon millénaire en chair et en os, qui m’attendait ! On dit qu’un Pokémon Légendaire n’est jamais capturé. Il se laisse capturer par un être qu’il juge digne. Il faut croire que je l’étais, puisque Créfadet a rejoint mon équipe. Et avec son aide et celle de mes autres Pokémon, je devins vite membre du Conseil 4, revenant ainsi glorieusement à Phylis, ville de ma misérable enfance. Tous les mois, je donne de l’argent au prêtre de la cathédrale pour qu’il prenne soin des enfants comme moi. J’espère contribuer à faire du monde un meilleur endroit pour tous, quand je ne suis pas dans la Lune !

Équipe Pokémon




Gardevoir (Shiny)AlakazamMentaliCharminaSelerocCréfadet


Dernière édition par Soren Keranflec'h le Dim 8 Mai - 21:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemonworldrpg.forumactif.org
Max Nielsen
Admin
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 30/04/2016
Age : 22

MessageSujet: Re: Soren Keranflec'h: I'm gonna blow mind!   Mar 3 Mai - 15:29

Ma foi, tout cela est très très bon! Belle histoire, personnage intéressant et ciselé. J'ai hâte de le voir en jeu! Very Happy

Par les pouvoirs qui me sont conférés, je te VALIDE! Enjoie-toi! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Soren Keranflec'h: I'm gonna blow mind!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» 01. Losing your mind
» 1.04 Where is my mind ?
» It's gonna be legen... wait for it [qui veut :3] dary.
» Everything's gonna be ok # ft Nora (Terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon World RPG :: Présentations des personnages :: Présentations validées-
Sauter vers: